Vous êtes ici

Rôle des polyamines dans la virulence de Pseudomonas aeruginosa au cours de l’infection pulmonaire chronique chez les patients CF

Dernière mise à jour 30.09.2021 à 11h36

Axe de recherche : Infection Délégation territoriale : Auvergne Domaine de recherche : Recherche fondamentale

Porteur du projet : Audrey Le Pissart

Faculté de médecine Université Grenoble Alpes - Laboratoire TIMC (Translational Innovation in Medicine and Complexity)

Contexte : 
Avec l’avènement des traitements antibiotiques et des modulateurs de CFTR, la prise en charge des patients atteints de mucoviscidose (CF) a considérablement évolué durant ces dernières décennies, et l’espérance de vie des patients a nettement augmentée. Ceci a pour conséquence la mise en exergue des infections chroniques par le pathogène Pseudomonas aeruginosa (Pa) à l’age adulte, phase durant laquelle Pa évolue et des mutants adaptés à l’environnement pulmonaire du patient survivent. L’objectif de notre étude serait d’étudier le rôle de l’augmentation de production des polyamines par Pa dans cette adaptation. Nous testerons ensuite les voies de biosynthèse des polyamines comme potentiels cibles thérapeutiques des la lutte contre les infections causées par Pa chez patients CF.

Objectifs :
Avec l’avènement des traitements antibiotiques et des modulateurs de CFTR, la prise en charge des patients atteints de mucoviscidose (CF) a considérablement évolué durant ces dernières décennies, et l’espérance de vie des patients a nettement augmentée. Ceci a pour conséquence la mise en exergue des infections chroniques par le pathogène Pseudomonas aeruginosa (Pa) à l’age adulte, phase durant laquelle Pa évolue et des mutants adaptés à l’environnement pulmonaire du patient survivent. L’objectif de notre étude serait d’étudier le rôle de l’augmentation de production des polyamines par Pa dans cette adaptation. Nous testerons ensuite les voies de biosynthèse des polyamines comme potentiels cibles thérapeutiques des la lutte contre les infections causées par Pa chez patients CF.

Perspectives :
L’identification de voies métaboliques impliquées dans l’adaptation de Pa aux poumons des patients ou à une pathogénicité plus importante de la bactérie nous permettra d’identifier de nouvelles cibles thérapeutiques potentielles pour 1/empêcher la colonisation pulmonaire chronique par la bactérie, et 2/ diminuer le potentiel pathogène de l’infection. Nous validerons ces cibles et l’approche systémique de suivi des patients dans de prochaines études cliniques prospectives en collaboration avec les CRCM de plusieurs centres Français.

Résultats obtenus :
Grâce à la collaboration avec le CRCM du CHU de Grenoble et du service de bactériologie, nous avons pu préparer une banque de souches de Pa issus de patients adultes CF. Au cours des 3 dernières années nous avons pu mettre en évidence des caractères distinctifs entre les isolats qui sont en lien avec la diminution de la fonction respiratoire chez les patients. Grâce au soutien de VLM, l'année dernière nous avons commencé notre projet et notamment fait l'acquisition de nos données de métabolomique et de phénotypes de virulence des bactéries. Nous avons également pu initier une campagne de séquençage du génome et du transcriptome de quelques souches dans le but de comprendre les mécanismes d’adaptation de cette bactérie à son environnement.