Vous êtes ici

Etude de l’interactome de surface de CFTR

Dernière mise à jour 30.09.2021 à 11h35

Axe de recherche : Fonction CFTR Délégation territoriale : Île de France Domaine de recherche : Recherche fondamentale

Porteur du projet : Alexandre Hinzpeter

INSERM, Institut Necker Enfants Malades, INEM - U1151, Equipe 11

Contexte : 
L’abondance du canal CFTR à la surface des cellules est régulée par plusieurs signaux et différentes protéines partenaires.

Objectifs :
Les objectifs de ce projet sont : 

1. Evaluer les effets des partenaires sur la quantité de CFTR, son activité et son abondance à la surface des cellules.
2. Identifier les interactions de CFTR-F508del rétablies par le Trikafta.
3. Evaluer les effets de CFTR sur certains de ses partenaires.

Perspectives :
L’étude du rôle de partenaires de CFTR à la surface des cellules permettra de mieux comprendre les mécanismes impliqués dans la régulation de l’abondance du canal à la surface des cellules. A plus long terme, ce projet permettra d’identifier de nouvelles cibles afin d’augmenter la quantité de CFTR à la surface des cellules et le cas échéant de développer des molécules stabilisant CFTR à la surface ou stabilisateurs. L’efficacité des thérapeutiques actuelles pourrait ainsi être augmenter en combinant des molécules ciblant la protéine CFTR (correcteurs et potentiateurs) et des stabilisateurs.
Aussi, nous proposons d’étudier l’effet de CFTR sur d’autres transporteurs qui interagissent avec CFTR et dont l’activité pourraient être altéré chez les patients mucoviscidosique. Dans ce cas, nous vérifierons que la correction de CFTR par le Trikafta restaure leur activité. Sinon, des thérapeutiques complémentaires pourraient être envisagées.

Résultats obtenus :
Le soutien de l’association a permis d’établir une carte des proteines interagissant avec CFTR sauvage ou portant les mutations G551D, F508del, R1066C, N1303K ou W1282X. L’analyse de ces interactomes est à la base de ce projet qui chercher à comprendre le rôle de certains partenaires dans la régulation de l’abondance de CFTR à la surface des cellules.