Vous êtes ici

Fibrosmell : Rôle de CFTR dans le dysfonctionnement olfactif

Dernière mise à jour 06.08.2020 à 12h26

Axe de recherche : Pathologies associées Délégation territoriale : Centre - Val de Loire

Porteur du projet : Pablo CHAMERO

INRAE-CNRS-Université de Tours - Physiologie de la Reproduction & des Comportments, UMR 7247



Contexte :

Bien que beaucoup moins étudiée que d'autres symptômes, l'altération olfactive est également une caractéristique de la mucoviscidose : près de 95% des patients présentent un dysfonctionnement olfactif (hyposmie et anosmie). Les raisons qui sous-tendent la perte olfactive sont inconnues. La réduction de la fonction olfactive n'affecte que les seuils olfactifs, et non l'identification et la discrimination des odeurs, ce qui indique que le dysfonctionnement olfactif résulte d’une atteinte périphérique du système olfactif. Les problèmes de rhinosinusite chronique, de polypose nasale et la chirurgie des sinus qui s'ensuit sont courantes chez les patients atteints de mucoviscidose, et ces affections peuvent être responsables de la baisse de sensibilité olfactive. Cependant, l'organisation cellulaire et la morphologie de base de l'épithélium olfactif dans la mucoviscidose n'ont pas été étudiées.



Objectifs :

Nos objectifs sont de déterminer si la mucoviscidose affecte directement le fonctionnement du système olfactif, en particulier sur les propriétés de développement et de régénération de l'épithélium olfactif. Nous déterminerons si les anomalies olfactives sont directement causées par la maladie, en plus de celles qui pourraient être secondaires à une maladie chronique, à une intervention chirurgicale ou à l'administration de médicaments. Nous cherchons à déterminer si la mucoviscidose affecte l'anatomie et la fonction du système olfactif et quels sous-types de cellules olfactives sont touchés.



Perspectives :

Les troubles olfactifs peuvent affecter la qualité de vie des patients atteints de mucoviscidose et peuvent aggraver les problèmes nutritionnels qui s'ajoutent aux autres causes de malnutrition typiques de la maladie. La malnutrition, qui peut être liée à un dysfonctionnement olfactif, peut altérer la fonction pulmonaire et aggraver le résultat global. La recherche proposée vise à comprendre les causes du dysfonctionnement olfactif dans la mucoviscidose et peut donc permettre d’améliorer la qualité de vie des patients, voire à ouvrir des pistes thérapeutiques de ces symptômes.