Vous êtes ici

Correction de l'activite de la protéine F508del-CFTR par l'activation des récepteurs VPAC

Dernière mise à jour 06.08.2020 à 12h28

Axe de recherche : Fonction CFTR Délégation territoriale : Autres

Porteur du projet : Valérie CHAPPE

Dalhousie University - Department of Physiology & Biophysics



Contexte :

De très nombreuses avancées importantes ont été réalisées dans le traitement et la connaissance de la mucoviscidose au cours de la dernière décennie. Notamment avec le développement de molécules capables de traiter les causes fondamentales de la maladie liées aux défauts de la protéine CFTR. Il est très important de continuer le développement de ces molécules permettant de corriger la production et d'améliorer la fonction de la protéine CFTR porteuse de mutations responsables de la maladie. C'est dans ce cadre que s'inscrit notre projet de recherche. Nous avons établis un partenariat international pour continuer à développer les connaissances sur d'autres composés pouvant être utilisés pour le traitement de la mucoviscidose.



Objectifs :

Nous voulons améliorer les connaissances permettant d'utiliser un composé thérapeutique: le ELP-VIP pour le traitement des patients atteints de mucoviscidose. Le ELP-VIP fait présentement l'objet d'études précliniques pour sa capacité à corriger la production et améliorer la fonction de la protéine CFTR porteuse de la mutation F508del qui est responsable de la majorité des cas de mucoviscidose. Les deux équipes de recherche vont caractériser la capacité du ELP-VIP à améliorer la fonction de la protéine F508del-CFTR dans les cellules bronchiques. Nous allons également définir les mécanismes moléculaires qui soutiennent l'efficacité du ELP-VIP par l'analyse de ces récepteurs au niveau des cellules bronchiques. Nous étudierons les variations dans la présence des récepteurs au ELP-VIP sur des coupes de tissues issues de multiples patients afin d'informer les possibilités de thérapie.



Perpectives :

Les résultats attendus de cette étude permettront d'informer les stratégies d'essais cliniques avec les molécules ELP-VIP. Par une meilleure compréhension des mécanismes moléculaires permettant à ces composés d'améliorer la fonction des protéines F508del-CFTR dans les cellules bronchiques ciblées, nous seront en mesure de justifier le développement d'essais cliniques. De plus, les nouvelles connaissances qui seront obtenues grâce à cette étude nous permettront d'envisager de nouvelles ciblent thérapeutiques pour le développement de nouvelles molécules. Notre recherche permettra également de mieux estimer les variations possibles entre tissues de différents patients pour leur capacité à répondre à un traitement par le ELP-VIP.



Résultats obtenus :

Tous les membres de notre groupe de recherche ont une grande expertise en recherche fondamentale et précliniques sur la mucoviscidose. L'équipe du Professeur Becq, à l'université de Poitiers, a publié de nombreux travaux de recherche sur la protéine CFTR et notamment des études pharmacologiques, incluant le développement de molécules pouvant améliorer le fonctionnement de la protéine CFTR porteuse de mutations. L'équipe du Professeur Chappe, à l'Université Dalhousie (Halifax, Canada) a publié de nombreux travaux de recherche sur la protéine CFTR, sa fonction dans les cellules pulmonaires et intestinales, ainsi que sur le développement de la maladie dans les modèles animaux. L'équipe de l'Université Dalhousie travaille depuis plusieurs année sur le peptide VIP et son rôle dans la mucoviscidose. Un partenariat établie avec la compagnie PhaseBio Pharmaceuticals Inc (Malverne, USA), permet a l'équipe du Pr. Chappe de tester une formulation thérapeutique stable du VIP (ELP-VIP) avec pour objectif des essais cliniques pour les patients atteints de mucoviscidose.