Vous êtes ici

Etude fonctionnelle de SLC6A14, un nouveau gène modificateur de la fonction respiratoire des patients atteints de mucoviscidose

Dernière mise à jour 09.08.2019 à 11h50

Axe de recherche : Génétique Délégation territoriale : Île de France

Porteur du projet : Loïc GUILLOT
Centre de Recherche St-Antoine, Inserm U938 - Mucoviscidose: phénogénomique et physiopathologie

Contexte : 
La mucoviscidose est une maladie provoquée par des mutations touchant le gène appelé CFTR (pour Cystic Fibrosis Transmembrane conductance Regulator) qui ont de graves conséquences au niveau des poumons des patients. Cependant, d’autres gènes, appelés « gènes modificateurs », pourraient aggraver ou améliorer les symptômes des malades. 
Nous avons récemment montré, par une étude génétique internationale incluant 6365 patients atteints de mucoviscidose, que le gène Solute Carrier Family 6 Member 14 (SLC6A14), joue sur la sévérité de l’atteinte pulmonaire des patients. A ce jour, nous connaissons peu de choses sur le gène et la protéine SLC6A14 et ne savons pas quel rôle il joue dans les poumons ni comment il influence les symptômes pulmonaires des patients.

Objectifs :
Dans ce contexte, l’objectif de ce projet est d’étudier SLC6A14 pour savoir comment ce transporteur d’acides aminés intervient dans la physiologie respiratoire et quel est son rôle dans les poumons des patients atteints de mucoviscidose, en particulier lorsqu’il y a une inflammation ou des infections, ce qui est fréquent chez ces patients.

Perspectives :
Différentes études génétiques ont permis d’identifier de nombreux gènes modificateurs associés à la sévérité de la mucoviscidose. Cependant, leur rôle dans les voies biologiques et les mécanismes moléculaires impliqués dans la pathogenèse de la mucoviscidose doivent être élucidés pour traduire ces avancées génétiques en meilleures stratégies pour le traitement des patients. Ce projet permettra de mettre en évidence le rôle de SLC6A14 dans la physiopathologie de la mucoviscidose et de déterminer si la modulation de son activité pourrait être à plus long terme une stratégie thérapeutique pour améliorer la fonction pulmonaire des patients atteints de mucoviscidose.

Résultats obtenus : 
Les financements de mon projet précédent : "Etude fonctionnelle de FAM13A, nouveau gène modificateur dans la mucoviscidose" ont abouti à: 

3 publications dans des journaux scientifiques:

  • Corvol H, Hodges CA, Drumm ML, Guillot L. Moving beyond genetics: is FAM13A a major biological contributor in lung physiology and chronic lung diseases? J Med Genet. 2014.
  • Corvol H, Thompson KE, Tabary O, le Rouzic P, Guillot L. Translating the genetics of cystic fibrosis to personalized medicine. Transl Res. 2016.
  • H Corvol, N Rousselet, KE. Thompson, L Berdah, G Cottin, T Foussignieres, E Longchampt, L Fiette, E Sage, C Prunier, M Drumm, CA. Hodges, PY Boëlle, L Guillot. FAM13A is a modifier gene of Cystic Fibrosis lung phenotype regulating RhoA activity, actin cytoskeleton dynamics and Epithelial-Mesenchymal Transition. J Cyst Fibros. 2018.

4 résumés présentés dans des congrès nationaux et internationaux :

  • Congrès Jeunes chercheurs VLM, 2015. Communication orale. Kristin Thompson.
  • Congrès Jeunes chercheurs VLM, 2016. Poster. Kristin Thompson.
  • ATS, San Francisco, 2016. Poster. Loic Guillot
  • NACFC, Orlando, 2016. Communication orale. Loic Guillot