Aérosols

aerosol_shahana

Les aérosols
 
Les manifestations respiratoires de la mucoviscidose sont liées à l’infection et à la réaction inflammatoire des bronches. L’aérosolthérapie représente une des principales méthodes de traitement proposées aux patients. L’aérosolthérapie a pour but l’application du médicament au plus près de la zone d’action désirée.

Les avantages :
• un effet rapide
• une dose totale de médicament réduite, mais plus concentrée
• moins d’effets secondaires

La technique d’inhalation :

Le succès du traitement dépend beaucoup de la technique d’inhalation. Une bonne éducation à cette technique et des mises au point régulières peuvent améliorer considérablement l’efficacité du traitement :

- une position assise, dos et tête bien droits, pour que ni le tuyau, ni la trachée ne fassent des courbes inutiles qui vont bloquer l’avancée de l’aérosol  
- la respiration doit être : régulière, idéalement exclusivement par la bouche, calme, sans inspiration brusque ni trop rapide, ce qui favoriserait une déposition des médicaments dans les grosses bronches, et non dans les petites comme cela est souhaitable ample, un peu au-dessus d’une respiration normale, mais sans faire d’inspirations ou d’expirations maximales, pour éviter l’essoufflement.

Les différents nébuliseurs 

Les nébuliseurs électroniques à tamis vibrants

Ces appareils fonctionnent par vibrations d’un tamis au contact du liquide à nébuliser. Quand le courant électrique est appliqué, l’élément circulaire se dilate et se contracte créant ainsi “un effet micro-pompe” qui projette la solution médicamenteuse à travers les trous produisant ainsi un aérosol calibré. Ces appareils sont autonomes mais nécessitent un entretien rigoureux et une inhalation contrôlée.

Les nébuliseurs pneumatiques

La source de pression est un compresseur d’air, et le nébuliseur proprement dit comporte :

• une cuve dans laquelle on verse le liquide à nébuliser
• un gicleur
• un déflecteur sur lequel viennent se briser les fins filaments liquidiens émis à grande vitesse par le gicleur
• un dispositif permettant l'inspiration et l'injection du liquide au niveau du gicleur (Venturi)

Se procurer le matériel

Les systèmes de nébulisation sont proposés à la location par l’intermédiaire d’un prestataire de services ou par un pharmacien d’officine. La prestation doit comporter :

• la mise à disposition du matériel, et des consommables jetables (nébuliseurs avec embout buccal ou masques et tubulures).
• l’éducation du patient : explications et conseils sur la réalisation du traitement, comprenant notamment des consignes visant le renforcement de l’hygiène et de la sécurité.
• la maintenance du matériel (visite bi-annuelle pour contrôler le bon niveau de performance de l’appareil : contrôle des pressions et du temps de nébulisation, remplacement des filtres)
• un service d’astreinte, pour remplacer le matériel en cas de panne
• la livraison (optionnelle).

Hygiène du nébuliseur
 
Le nébuliseur doit être nettoyé après chaque utilisation et désinfecté (plusieurs méthodes de désinfection sont possibles) une fois par jour. Si deux médicaments sont nébulisés à la suite, le nébuliseur doit être nettoyé et rincé entre les 2 nébulisations. Après avoir démonté le nébuliseur, nettoyer  activement chacune des pièces à l’eau chaude du robinet et au savon liquide « vaisselle », puis les rincer soigneusement à l’eau du robinet.

Date de dernière mise à jour : mars 2015

*Les informations fournies sur ce site sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et les professionnels de santé.

 
©Thierry Passerat