Vous êtes ici

Etude prospective multicentrique des anomalies de la tolérance glucosée par la mesure continue du glucose, de l'état nutritionnel et respiratoire chez le patient atteint de mucoviscidose : suivi longitudinal sur 5 ans

Dernière mise à jour 17.07.2017 à 17h40

Axe de recherche : Pathologies associées Délégation territoriale : Alsace

Porteur du projet : Laurence KESSLER
Hôpitaux Universitaires de Strasbourg - Service d'endocrinologie et de diabétologie

Contexte :
"L'allongement de l’espérance de vie des patients atteints de mucoviscidose s’accompagne de l’apparition de nouveaux aspects de la maladie en particulier du diabète. Il touche actuellement un tiers des patients après 20 ans et la moitié après 30 ans. Le diabète de la mucoviscidose se caractérise par une phase pré clinique d’intolérance au glucose particulièrement longue pouvant atteindre jusqu’à 10 ans. Le diabète est un facteur majeur de mortalité dans la
mucoviscidose, il augmente les infections respiratoires, contribue à la dégradation de la fonction respiratoire et de l’état nutritionnel. Sa prise en charge précoce est donc fondamentale pour limiter son retentissement sur l’évolution de la mucoviscidose.
Le dépistage très tôt d’anomalies de la tolérance glucosée apparaît donc être un enjeu majeur dans la prise en charge du patient atteint de mucoviscidose. Des études ponctuelles ont rapporté un ralentissement du déclin de la fonction respiratoire avec amélioration de l’état nutritionnel après mise en route d’une insulinothérapie au tout début de l’installation du diabète."

Objectifs :
Nous proposons de réaliser une étude prospective ouverte multicentrique impliquant les CRCM de Strasbourg, Reims, Roscoff, Nantes, Angers et Lille. Cette étude a pour objectif d’évaluer tous les ans pendant 5 ans les profils glycémiques chez le patient atteint de mucoviscidose par la mesure continue du glucose en fonction des anomalies de la tolérance glucosée observées au cours de l’hyperglycémie provoquée par voie orale réalisée pendant le bilan annuel de suivi de la maladie. Nous comparerons ensuite les paramètres métaboliques, nutritionnels et respiratoires en fonction des anomalies de la tolérance glucosée observées chez le patient.

Perspectives : 
"Notre objectif est de recueillir les données des 60 patients: état nutritionnel, fonction respiratoire, HGPO et mesure continue du glucose tous les ans pendant 5 ans 
Nous avons comme projet de participer à la constitution d'une base de données franco canadienne regroupant la cohorte muco-diabète MCG avec celle déjà constituée  des Hospices Civiles de Lyon (Isabelle Durieu) et de l'IRCM de Montréal ( Rémi Rabasa-Lhoret). La constitution d' une telle cohorte , par l 'augmentation du nombre de patients , représente un intérêt majeur pour la réalisation d' étude ultérieure et la compréhension de la maladie. Nous demanderons et recueillerons bien sur l 'autorisation des patients pour l'utilisation des données. 
."

Résultats obtenus : 
"Une première analyse intermédiaire a été réalisée à 30 mois à partir des données de la cohorte. Les résultats de l 'analyse intermédiaire déjà disponibles  n 'ont pas retrouvé de lien entre les résultats de l 'hyperglycémie provoquée par voie orale et  le poids et la fonction respiratoire.   . Par contre l'augmentation du glucose moyen au holter  glycémique  est lié à l 'atteinte respiratoire. Ces donnés suggèrent fortement que les anomalies précoces de la tolérance au glucose révélées au cours du Holter  glycémique  sont impliquées dans l’altération de la fonction respiratoire chez le patient atteint de mucoviscidose. Ces résultats nécessitent d’être confirmés sur l’ensemble de la cohorte à 5 ans. L’ensemble de ces données sont en faveur d' un traitement précoce des anomalies de la tolérance au glucose dans la mucoviscidose.
Au 15 avril 2017, 114 patients ont été inclus , 29 sont sortis d' étude , 85 patients  sont en cours d' étude sur les 60 patients attendus à la fin de l 'étude  : n= 94 à 1 an,  n=71 à 2 ans , n=41 à 3 ans, n=13 à 4 ans , n=5 à 5 ans  . 10 patients sont traités par Orkambi."