Vous êtes ici

Avez-vous pensé au microcrédit personnel garanti ?

Le microcrédit personnel est un prêt accordé aux personnes disposant d’une capacité de remboursement, mais se trouvant en situation de difficulté d’accès au crédit bancaire.

Dernière mise à jour 04.11.2014 à 16h00

Une partie de la population française n’a pas accès au crédit en raison d’une insuffisance de ressources, d’une inscription à un fichier (FICP ou FCC), ou de la réticence des banques.

Le dispositif du microcrédit personnel garanti (MCP) s’appuie sur  le Fonds de cohésion sociale (FCS) créé par la loi de programmation pour la cohésion sociale (LPCS) promulguée le 18 janvier 2005. Ainsi, l’Etat, via le Fonds de cohésion sociale, prend en charge 50 % du prêt en cas d’impayé.
Mais c’est la loi n°2010-737 relative au crédit à la consommation du 1er juillet 2010 qui apporte pour la première fois un cadre juridique au MCP (article 23).
 
Conditions d’emprunt :
-    Montant et durée du prêt : entre 300 et 3 000  euros, remboursable sur une durée maximale de 36 mois ;
-    Il faut être exclu du crédit bancaire (faibles revenus, allocataire de minima sociaux, demandeur d’emploi, personnes inscrites au FICP- fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers ou au FCC – fichier central des chèques) ;
-    Il faut obligatoirement être accompagné par un acteur social ou associatif du  réseau d’accompagnement social ;
-    Les prêts doivent permettre à la personne qui emprunte de réaliser un projet d’insertion professionnelle ou sociale. Sont notamment exclus les prêts pour rachat de dettes ou de crédit.
 
En savoir plus :
•    Servic-public.fr, le site officiel de l’administration française
•    France Microcrédit : pour trouver des informations complémentaires et repérer les structures et  interlocuteurs de proximité

Attention : Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

© gena96 – Fotolia.com